« LEXOMIL PIANO-BAR », une belle soirée à La Malterie

 « LEXOMIL PIANO-BAR »
Une soirée de belles choses pour les âmes curieuses

avec au programme :
# Psychiatric Ambiancing
# Eloïse Decazes & Eric Chenaux (live)
# Èlg (live)
# 38 fillette (Djset)

En attendant le retour des Soirées de La Belle Brute qui reviendra vite avec ses surprises, Vert Pituite La Belle vous propose d’autres types de douceurs, autrement brutes à leur façon, en tout cas, tout aussi goûtues à l’oreille !

5/7€

#################################################
ELOÏSE DECAZES & ERIC CHENAUX
#################################################
Eloïse Decazes (du duo Arlt) et Eric Chenaux (auteur d’une poignées d’albums sur le label Constellation et accompagnateur de Sandro Perri, notamment) ont enregistré ensemble un bref recueil de chansons françaises glanées à travers les âges ( de la tradition orale du xiième …

Véritable chanteuse halogène, Eloïse Decazes hante depuis quelques années les ruines de la chanson française, notamment au sein du groupe Arlt. On l’a par ailleurs entendue miniaturiser les Folksongs de Luciano Berio en compagnie de Delphine Dora ou improviser sur cassette des hymnes au Titanic avec Le Ton Mité. Son timbre mystérieux, dont on peine à démêler le chaud du froid, son articulation faussement sereine, et cette façon de perturber les durées en chantant l’ombre des notes plutôt que les notes sont immédiatement reconnaissables.

Quant à Eric Chenaux, guitariste virtuose, il est connu pour avoir cessé un beau jour de prendre son outil au sérieux, préférant y voir un instrument bâtard et s’étonner lui-même d’en sortir tout à la fois des sons d’orgue ou de viole de gambe, de canne à pêche électrique ou de fusil tombé dans l’eau. Le pire, c’est que c’est très beau. À part ça, c’est un théoricien retors et il chante admirablement. Pour preuves, ses albums parus sur le label Constellation, dont le syncrétisme minimal, le groove et la spéculation considérée comme un érotisme, évoquent une espèce d’Arthur Russell piqué de Marvin Gaye. C’est aussi un improvisateur de premier plan, qui défonce tous les clichés du genre, à force d’humour et de paradoxes.

L’amour de ces deux grands irréguliers pour la chanson ancienne les rassembla sur un même disque, enregistré en deux après-midi à Toronto et paru sur le label belge Okraïna. On y entendait principalement de longues complaintes glanées du Moyen Âge au 19 ème siècle, pleines de meurtres et de métamorphoses, étirées d’une voix pâle et hérissées de contrepoints guitaristiques et de mélodica patraque, de dissonances et de drones égorgés à l’archet. On parla pour se rassurer de Nico et John Cale, ou d’Areski-Fontaine, mais en vérité ce drôle d’objet ne ressemblait pas à grand-chose de connu. Cette rencontre de l’inouï et du familier, du très ancien et du très moderne, du très savant et du pas savant du tout frappa quelques têtes et le disque fut rapidementépuisé, devenant l’objet d’un petit culte assez fervent chez les amateurs de beautés pas franchement normées.

http://www.muraillesmusic.com/artistes/eloise-decazes-et-eric-chenaux/
le bandcamp de dernier disque : https://wearethreefour.bandcamp.com/album/la-bride
le bandcamp du disque d’avant : https://eloiisedecazesericchenaux.bandcamp.com/

#################################################
Èlg
#################################################
Depuis 2004, Laurent Gérard alias Èlg ne cesse de dessiner l’équivalent sonore de spirales concentriques et de labyrinthes faits de thuyas, ronces et boyaux. En renouvelant constamment son instrumentarium au fil des années il lance des ponts entre musique concrète et débris de chansons, entre incantations tribales en crypte électronique et danse de poupées russes en Plutonie. La langue est tantôt francophone, tantôt réduite à un babil alien, invoquant le vieillard et l’enfant, le revenant empoussiéré, le barde épileptique ou le messager de paix.

Les motifs et les contours des sons se réinventent en permanence comme un organisme vivant. C’est un serpentin de prières, une fusée de terre, on suit la procession sur la grande avenue.
Èlg est aussi une moitié d’Opéra Mort (avec Jo Tanz), un tiers d’Orgue Agnès (avec Sourdure et 1er Chasseur) et ancien tiers des Reines d’Angleterre (avec Ghédalia Tazartès et Jo Tanz). Il fait aussi partie du monstre-clown à deux têtes « Schultz et Èlg » en compagnie du poète sonore Damien Schultz.
En solo ou en groupe, ses albums ont été édités dans plusieurs pays d’Europe et ailleurs par Kraak, SS-Records, Alter, Hundebiss Records, Lexi Disques, Fonal, SDZ, Bo’Weavil, Nashazphone… son prochain opus sortira fin mars 2018 sur le label Gravats .

https://soundcloud.com/lg2-3
https://lachimie.bandcamp.com/

#################################################
Avec un « Psychiatric Ambiancing » en entrée pour fêter la sortie d’HORIZON CAPITON, le premier disque d’Olivier Brisson sur l’excellent label égyptien NASHAZPHONE. Une sélection de sons d’ambiance qui vous feront revivre les plus grands moments des asiles d’aliénés…
#################################################
Et nous accueillerons en dessert l’amie des soirées Vert Pituite, à savoir 38 FILLETTE, cette fois en Dj-set pour nous faire danser avant de rentrer !
#################################################

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *