« LEXOMIL PIANO-BAR », une belle soirée à La Malterie

 « LEXOMIL PIANO-BAR »
Une soirée de belles choses pour les âmes curieuses

avec au programme :
# Psychiatric Ambiancing
# Eloïse Decazes & Eric Chenaux (live)
# Èlg (live)
# 38 fillette (Djset)

En attendant le retour des Soirées de La Belle Brute qui reviendra vite avec ses surprises, Vert Pituite La Belle vous propose d’autres types de douceurs, autrement brutes à leur façon, en tout cas, tout aussi goûtues à l’oreille !

5/7€

#################################################
ELOÏSE DECAZES & ERIC CHENAUX
#################################################
Eloïse Decazes (du duo Arlt) et Eric Chenaux (auteur d’une poignées d’albums sur le label Constellation et accompagnateur de Sandro Perri, notamment) ont enregistré ensemble un bref recueil de chansons françaises glanées à travers les âges ( de la tradition orale du xiième …

Véritable chanteuse halogène, Eloïse Decazes hante depuis quelques années les ruines de la chanson française, notamment au sein du groupe Arlt. On l’a par ailleurs entendue miniaturiser les Folksongs de Luciano Berio en compagnie de Delphine Dora ou improviser sur cassette des hymnes au Titanic avec Le Ton Mité. Son timbre mystérieux, dont on peine à démêler le chaud du froid, son articulation faussement sereine, et cette façon de perturber les durées en chantant l’ombre des notes plutôt que les notes sont immédiatement reconnaissables.

Quant à Eric Chenaux, guitariste virtuose, il est connu pour avoir cessé un beau jour de prendre son outil au sérieux, préférant y voir un instrument bâtard et s’étonner lui-même d’en sortir tout à la fois des sons d’orgue ou de viole de gambe, de canne à pêche électrique ou de fusil tombé dans l’eau. Le pire, c’est que c’est très beau. À part ça, c’est un théoricien retors et il chante admirablement. Pour preuves, ses albums parus sur le label Constellation, dont le syncrétisme minimal, le groove et la spéculation considérée comme un érotisme, évoquent une espèce d’Arthur Russell piqué de Marvin Gaye. C’est aussi un improvisateur de premier plan, qui défonce tous les clichés du genre, à force d’humour et de paradoxes.

L’amour de ces deux grands irréguliers pour la chanson ancienne les rassembla sur un même disque, enregistré en deux après-midi à Toronto et paru sur le label belge Okraïna. On y entendait principalement de longues complaintes glanées du Moyen Âge au 19 ème siècle, pleines de meurtres et de métamorphoses, étirées d’une voix pâle et hérissées de contrepoints guitaristiques et de mélodica patraque, de dissonances et de drones égorgés à l’archet. On parla pour se rassurer de Nico et John Cale, ou d’Areski-Fontaine, mais en vérité ce drôle d’objet ne ressemblait pas à grand-chose de connu. Cette rencontre de l’inouï et du familier, du très ancien et du très moderne, du très savant et du pas savant du tout frappa quelques têtes et le disque fut rapidementépuisé, devenant l’objet d’un petit culte assez fervent chez les amateurs de beautés pas franchement normées.

http://www.muraillesmusic.com/artistes/eloise-decazes-et-eric-chenaux/
le bandcamp de dernier disque : https://wearethreefour.bandcamp.com/album/la-bride
le bandcamp du disque d’avant : https://eloiisedecazesericchenaux.bandcamp.com/

#################################################
Èlg
#################################################
Depuis 2004, Laurent Gérard alias Èlg ne cesse de dessiner l’équivalent sonore de spirales concentriques et de labyrinthes faits de thuyas, ronces et boyaux. En renouvelant constamment son instrumentarium au fil des années il lance des ponts entre musique concrète et débris de chansons, entre incantations tribales en crypte électronique et danse de poupées russes en Plutonie. La langue est tantôt francophone, tantôt réduite à un babil alien, invoquant le vieillard et l’enfant, le revenant empoussiéré, le barde épileptique ou le messager de paix.

Les motifs et les contours des sons se réinventent en permanence comme un organisme vivant. C’est un serpentin de prières, une fusée de terre, on suit la procession sur la grande avenue.
Èlg est aussi une moitié d’Opéra Mort (avec Jo Tanz), un tiers d’Orgue Agnès (avec Sourdure et 1er Chasseur) et ancien tiers des Reines d’Angleterre (avec Ghédalia Tazartès et Jo Tanz). Il fait aussi partie du monstre-clown à deux têtes « Schultz et Èlg » en compagnie du poète sonore Damien Schultz.
En solo ou en groupe, ses albums ont été édités dans plusieurs pays d’Europe et ailleurs par Kraak, SS-Records, Alter, Hundebiss Records, Lexi Disques, Fonal, SDZ, Bo’Weavil, Nashazphone… son prochain opus sortira fin mars 2018 sur le label Gravats .

https://soundcloud.com/lg2-3
https://lachimie.bandcamp.com/

#################################################
Avec un « Psychiatric Ambiancing » en entrée pour fêter la sortie d’HORIZON CAPITON, le premier disque d’Olivier Brisson sur l’excellent label égyptien NASHAZPHONE. Une sélection de sons d’ambiance qui vous feront revivre les plus grands moments des asiles d’aliénés…
#################################################
Et nous accueillerons en dessert l’amie des soirées Vert Pituite, à savoir 38 FILLETTE, cette fois en Dj-set pour nous faire danser avant de rentrer !
#################################################

 

ANDRE ROBILLARD & ALEXIS FORESTIER à la Malterie !!!

JEUDI 16 NOVEMBRE 2017 à 20H00

A LA MALTERIE / 42 rue Kulhmann, LILLE

Après la belle Space Lady, La Soirée La Belle Brute #2 a le plaisir de vous présenter le concert/performance « Les Cratères Lunaires (le même système) » d’André ROBILLARD et Alexis FORESTIER !

Suite à  leurs précédentes collaborations en duo sur les spectacles « Changer la Vie » et « Tuer la Misère », André & Alexis remettent le couvert avec ce concert performance.  Nous accueillerons aussi le projet bidouillage K7s de FLASH ROUBEX et le grand FABRICE ROY baissera la tête pour faire tourner ses meilleurs disques. Pour les fouineurs il y aura le stand disques/bouquins de BIMBO TOWER is not dead. Vous pourrez aussi vous faire sérigraphier le textile d’un beau dessin d’André Robillard alors n’oubliez pas de venir habillé !ALEXIS FORESTIER contribue au début des années 80 à  la création des Endimanchés, compagnie musicale de la scène alternative inspirée par la musique industrielle bruitiste et la chanson populaire puis crée dans les années 90 la compagnie de théatre Les Endimanchés.

ANDRE ROBILLARD est le chouchou de l’art brut et de Jean Dubuffet. Interné depuis l’âge de 19 ans dans l’hôpital psychiatrique de Fleury-les-Aubrais, il est devenu sculpteur, dessinateur, musicien, acteur. Il crée ses armes, ironiques et dérisoires, pour « changer la vie » et « tuer la misère ».
à 86 ans il vient nous faire comprendre qu’il n’a pas encore déposé les armes.

SLASH ROUBEX
Multipistes cassettes jetés en triangle de part et d’autre du periph’.
Chassé-croisé improvisé de bandes magnétiques bouclées.
Prototechnozoaire. Masse vibrante. Echos. Abysses.

Photo d’André : ©Mario Del Curto / Photo de photo & Artwork ©Matthieu Morin

QUELQUES SOUVENIRS DE SPACE LADY A LA MALTERIE

Quelques souvenirs de la première soirée La Belle Brute, avec Space Lady, DJ Blondin, Beepee, Les lumières de 38fillettes, et la fine équipe, Julien Bancilhon, Franq De Quengo, Matthieu Morin & Olivier Brisson.

JEAN-MARIE MASSOU AU LAM

Avis à  tous les habitants de Sodorome.

Jean-Marie Massou et l’équipe de La Belle Brute Olivier Brisson, Julien Bancilhon & Matthieu Morin sont super fiers de vous annoncer la première expo « totale » de Jean-Marie Massou au LAM Musée d’art moderne / contemporain / brut de Lille dans le cadre de l’exposition Théma « Les Refuges du récit » du 20/10/17 au 25/03/18.
Vous pourrez vous brûler les yeux et les oreilles de pièces audios inédites, de gravures sur pierre, de collages et de dessins de Jean-Marie Massou. Une vie et un art total dédiés à  nous délivrer un seul et même message radicalo-écolo « arrêter la semence, adopter et s’éteindre à  fond ».
Photos @Matthieu Morin

Les refuges du récit | Exposition collective

Soirée La Belle Brute #1 : The Space Lady atterrit à Lille + Expo « Sodorome »

jeudi 8 juin à 20h30 à La Malterie (Lille)

THE SPACE LADY (US) Live
+ Installation lumière de 38 Fillette
+ DJ Blondin (Elektrowaves)
+ Expo Photo SODOROME Jean-Marie Massou et présentation de la version CD du disque.
+ Stands Disques ATTILA TRALALA (BXL) & BIMBO TOWER
Premier atterrissage à Lille pour la grande dame cosmique de l’Outsider Music. The Space Lady commence dès la fin des années 70 à déambuler bizarrement sapée dans les rues de Boston, diffusant déjà ses messages d’amour et de paix armée de son seul accordéon.10 ans plus tard elle se téléporte à San Francisco où elle dégote un synthé Casio, des pédales d’effets et un micro et devient vite, à l’instar de Moondog, une figure de la musique de rue californienne. Elle devient intergalactiquement connue en 2000 figurant sur la compil dédiée au monde étrange de l’Outsider Music : « Songs In The Key Of Z » de Irwin Chusid aux côtés des Shaggs, Daniel Johnston, Wesley Willis, etc. Derrière son synthé et sous son casque à rayons Z, The Space Lady promet de vous emmener loin, très loin au-dessus des Hauts de France.
Pour sa première soirée à Lille, le tout frais La Belle Brute vous fera (re)découvrir l’incroyable Jean-Marie MASSOU, première production du label : SODOROME – Expo Photo/vidéo/audio.

« Enregistré en pleine forêt bouriane, dans le Lot, chez et avec Jean-Marie Massou, Sodorome présente plusieurs faces des expériences musicales de cet homme singulier. Entre complaintes chantées à genoux au-dessus de la citerne enfouie derrière sa maison, bribes d’échanges et extraits des centaines d’heures de K7s audio enregistrées à l’aide de plusieurs magnétos, Massou dévoile ici une part de ce qui l’occupe et de ce qui le préoccupe, l’univers imaginaire de l’enfance et son insouciance autant l’imminence de la fin du monde et de ses habitants.
Nous avions découvert Jean-Marie Massou, bâti comme un hercule, dans le documentaire «Le Plein Pays» d’Antoine Boutet, capable de redessiner le territoire en creusant des kilomètres de tranchées et de gouffres pendant près de quatre décennies et voulions en savoir plus sur son rapport à la musique et aux enregistrements sur cassettes. Il a accepté de nous accueillir histoire de faire entendre à l’humanité le message qu’il lui adresse.
»

+ The Space Lady sera suivie de près par le non moins brill(uy)ant et inénarrable DJ BLONDIN (Elektrowaves) 666!!!!!!
Installation lumineuse par 38 FILLETTE
2 stands de bien bons disques assurés par ATTILA TRALALA (Bxl) & BIMBO TOWER (Franq de Quengo) !

Une soirée La Belle Brute / Vert Pituite La Belle en collaboration avec l’association Pôle Nord

billetterie sur place 9€/7€

LA MALTERIE : 42 Rue Kuhlmann, 59000 Lille
metro : porte des postes (lignes 1 et 2) ou wazemmes (ligne 1) V’Lille : V. Hugo

L’event sur Facebook
le site de Vert Pituite La Belle
Le bandcamp de Vert Pituite La Belle
La page facebook de Vert Pituite La Belle
Le site de La Malterie

SODOROME au Monte-En-L’Air !

Samedi 4 Février 2017 à partir de 17h00, venez découvrir SODOROME le premier né de la collection La Belle Brute, mais surtout le premier disque de Jean-Marie Massou, au Monte-en-l’air à Paris !

Et comme ce bel objet, tiré à 500 exemplaires part grande vitesse, nous ne pourrions que vous conseiller de venir vous en procurer ce jour !

Et pour que le plaisir soit double, la présentation sera suivie d’une rencontre dédicace avec le fameux JC Menu, ainsi que Mezzo & Ed Pisko pour parler BD & Musique. Un beau samedi à l’apéro quoi !

LIBRAIRIE-GALERIE LE MONTE-EN-L’AIR

2 Rue de la Mare, 75020 Paris

17h00 – ENTREE LIBRE

 

Le père Noël vient de la Grande Picardie Mentale !

Dimanche dernier, c’est à Saint-Amand-les-Eaux que nous est apparu Le Père Noël, qui en fait est un couple. Carole Carcillo Mesrobian & Christian-Edziré Déquesnes, créateurs multiformes, passionnés furieux d’écritures, de poésies, de musiques (tout ça au pluriel !), auteurs de multiples éditions, revues, blog etc, musiciens, chanteur pour lui dans différents projets, toujours attachés à La Grande Picardie mentale. Compagnons de route d’ivar-Ch’vavar, de Christoph Bruneel, et tant d’autres acteurs des pratiques singulières de par ici !

Promenez-vous par là et vous en aurez pour des lustres à en faire le tour : http://lemoulindesloups.blogspot.fr http://nouveauxmabinogi.blogspot.fr

Ces deux belles personnes donc, ayant découvert notre intérêt certain pour les pratiques brutes de la musique nous ont fait don d’un stock incroyable de matériel, 5 guitares dont 2 électriques et une électro-acoustique, 3 tables de mixage, 2 grands claviers, 3 micros & leurs pieds, 1 sampler, deux amplis guitare, un retour de scène et un ampli de sono, des percussions pour enfants, et des kilomètres de cables…

GRACE A EUX, LES ATELIERS DE LA BELLE BRUTE VONT POUVOIR SE METTRE EN PLACE !!! Nous ne les remercierons jamais assez…

 

 

MASSOU, PROPHETE SONORE

S’il existe des hommes hors norme, des êtres profondément singuliers, des sujets qui tracent leur chemin sans se préoccuper des discours établis et des façons de faire communes, alors peut-être Massou pourrait devenir leur prophète.

Jean-Marie Massou approche les soixante-dix ans. Il ne sait ni lire, ni écrire et vit totalement seul, isolé en pleine forêt bouriane. Ce n’est pas un homme qui court le succès ou la reconnaissance, il feint même de s’étonner de notre intérêt pour les centaines de cassettes audio qu’il enregistre du fond de sa maison, sur ses magnétophones portables comme on en voyait dans les chambres d’enfants des années 80. Mais il n’est pas sans savoir qu’il intrigue et intéresse son public. Massou a déjà subjugué son monde quand, pendant plus de trois décennies, il creusait des gouffres gigantesques et des galeries souterraines à la seule force surhumaine de ses bras. Une mission, comme il le dit. « La Mission universelle » qui vise à prévenir l’humanité que le monde va à sa perte, qu’il s’agit de protéger ceux qui restent. On retrouve cela dans le documentaire « Le Plein Pays » qu’Antoine Boutet a réalisé sur cet étrange Massou.

Avec SODOROME, c’est sa voix que l’on cherche à faire entendre, sa voix et sa musicalité. Parce que Massou n’est pas simplement étrange, il est surtout impliqué comme peu s’y autorise dans la création, et ses enregistrements prennent aujourd’hui la grande majorité de son temps, il utilise plusieurs magnétophones pour créer des boucles ou des habillages sonores, réenregistre le son plusieurs fois pour créer l’effet voulu, etc. Il y inscrit des bribes de sa vie, il y invente des histoires, y joue des sketchs, ou garde en mémoire les rêves prémonitoires de la nuit passée. Ce qui sidère c’est que Massou s’adresse à un auditeur potentiel, à une oreille lointaine, nous ne sommes donc que des intermédiaires. On pense donc à ce que disait Dubuffet, « De l’art où se manifeste la seule fonction de l’invention, et non, celles, constantes dans l’art culturel, du caméléon et du singe ».

Même s’il accepte, quand on le rencontre, de jouer le jeu du chanteur de charme, donnant de la voix, a capela au-dessus de la citerne qui prend l’eau derrière la maison. Et là, on touche à l’os du sensible, celui qui soutient les chants populaires comme les choeurs antiques ou religieux, ces airs qui traversent l’histoire et l’humanité dans son entier. On ne peut pas être indemne de la musique de nos jours, et on capte la radio même au fond de la forêt, alors Massou fait aussi avec l’ère du temps, il bricole avec les outils contemporains, la radio qu’il enregistre, les cassettes comme support de montage et comme outil de diffusion, les dvd pour en extraire les bandes-sons etc. On s’approche franchement d’une musique concrète lo-fi ou de collages expérimentaux. C’est peut-être ça les pratiques brutes de la musique, cette façon d’approcher les mêmes préoccupations mais par des voies tout ce qu’il y a de plus personnelles.
Jean-Marie Massou a plusieurs cordes à son arc : il chante les complaintes qu’il invente, comme la célèbre Complainte de Marie-Ange dédiée à la petite fille qu’il croisait dans son enfance, qui peut durer de 3 minutes au quart d’heure selon l’humeur ; il chante en s’accompagnant de cassettes des morceaux comme La Paloma, Du gris, ou les Compagnons de La Chanson ; comme il peut également faire ses montages complexes pour accompagner ses rêves, ses sketchs ou ses messages.

Le premier volume de cette série des Sodoromes se veut une présentation de tout cela, un montage effectué à partir d’enregistrements de terrain que nous avons réalisés avec lui et des cassettes numérisées. On se promène avec lui de la citerne sous les marronniers à l’intérieur de la maison, de son goût pour Marie Poppins ou Madonna à ses détournements de paroles de chanson populaires, de la mort du Pape Pie XII à la Maseillaise « mais en moche ». Une découverte de l’univers de Massou, qui sera suivie de prochains volumes plus spécifiques.

SODOROME. VOL.1 de Jean-Marie Massou
L’album SODOROME Volume 1 est d’ores et déjà disponible sur metamkine.com en format double LP gatefold avec carte de téléchargement incluse.

QUELQUES EXTRAITS A ECOUTER ICI :